Nouvelles et événements

Home | Nouvelles et événements

DOCUMENTS

  • Trilateral Memorandum of understanding...

    File size: 2.1 Mo

  • Transboundary Core Secretariat - Ten year...

    File size: 665 ko

  • Protocole d’entente trilatéral entre l’UWA,...

    File size: 2.1 Mo

La population des Gorilles de montagnes de Bwindi-Sarambwe s’élève à 459

Kampala, Ouganda le 16 Décembre 2019.

Un recensement récent a documenté 459 gorilles de montagne (Gorilla beringei beringei), le plus grand nombre de gorilles de montagne jamais enregistré dans l’écosystème transfrontalier de Bwindi-Sarambwe, l’une des deux régions restantes où ces grands singes en voie de disparition se trouve encore.

Lorsque ce chiffre est combiné avec le chiffre publié de 604 gorilles de montagne vivant dans le massif des Virunga détecté en 2016, le chiffre mondial des gorilles de montagne connus s’élève à 1063.

Dans l’aire englobant le parc national impénétrable de Bwindi, en Ouganda, et la réserve naturelle de Sarambwe, en RDC, une superficie de 340 km2, 459 individus de gorilles ont été trouvés en 50 groupes ainsi que 13 individus de gorilles solitaires. Cela est comparé à environ 400 individus de gorilles dans 36 groupes et à 16 individus de gorilles solitaires provenant d’un relevé de la même aire en 2011.

Il s’agit du cinquième recensement de la population de gorilles de cette aire, et le premier qui inclut la réserve naturelle de Sarambwe.

Comme lors du recensement des gorilles de montagne précédent, effectué dans le massif des Virunga, les équipes de recensement ont parcouru des « recces » (sentiers de reconnaissance) prédéterminés, assurant une couverture complète de toutes les zones forestières pour balayer le Bwindi-Sarambwe et rechercher des signes de gorilles, d’autres mammifères clés et des activités humaines. Lorsque de nouveaux signes de gorille ont été détectés, les équipes ont suivi le sentier des gorilles pour localiser trois sites de nidification récents. À chacun de ces sites de nidification, les équipes ont prélevé des échantillons de matières fécales dans les nids. Le processus a été effectué deux fois ; le premier de mars à mai 2018 (62 jours) et le deuxième d’octobre à décembre 2018 (60 jours). Un deuxième balayage permet de trouver des gorilles non détectés lors du premier balayage et fournit ainsi un nombre plus fiable de gorilles. Des échantillons fécaux ont été analysés génétiquement pour déterminer les génotypes individuels.

Les équipes de recensement ont également collecté des données sur les signes et les observations de certains mammifères, tels que les chimpanzés et les éléphants, et sur les activités humaines, telles que les pièges ou l’abattage des arbres. Tout en faisant preuve de prudence en raison des limites de l’étude, il n’y avait aucune indication de déclin des populations de certains mammifères étudiés, y compris les éléphants, depuis 2011.

L’enquête a été menée par les autorités des aires protégées de l’Ouganda et de la RDC (Uganda Wildlife Authority et l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, respectivement) dans le cadre de la Collaboration Transfrontalière du Grand Virunga avec le soutien du Rwanda Development Board et de nombreux autres partenaires et donateurs.

A DIT LE SECRETAIRE EXECUTIF DE GVTC :

"Ce recensement des gorilles de montagne effectué dans l’écosystème de Bwindi-Sarambwe et celui effectué dans le massif des Virunga avant cela, sont un excellent témoignage de l’importance de la collaboration transfrontalière comme il est envisagé par le traité de Collaboration Transfrontalière du Grand Virunga (GVTC). « Les gens ne peuvent protéger les choses correctement que s’ils les connaissent correctement »".

Nous remercions particulièrement les équipes scientifiques qui ont dispensé les formations et autres aspects logistiques ; les autorités des aires protégées qui ont mis à disposition du personnel ; les organes de sécurité des trois pays qui ont assuré la sécurité de tous et les donateurs qui ont soutenu financièrement ce recensement ; les trois États partenaires qui ont rendu cette collaboration possible et Dieu tout-puissant qui a créé et offert les gorilles des montagnes à nous, les citoyens du monde.



Notes aux éditeurs :

1) Les enquêtes sur des gorilles de montagnes dans le Parc National Impénétrable de Bwindi et la Réserve Naturelle de Sarambwe de 2018, connues sous le nom de recensement, ont été menées par les autorités des aires protégées en Ouganda et en République Démocratique du Congo (Uganda Wildlife Authority et l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) dans le cadre transfrontalier de la Collaboration Transfrontalière du Grand Virunga (GVTC). Le recensement a été soutenu par le Rwanda Development Board, l’International Gorilla Conservation Program (une coalition de Conservation International, Fauna & Flora International et WWF), Mammalian Ecology and Conservation Unit (MECU) du UC Davis Veterinary Genetics Laboratory, Max Planck Institute for Evolutionary Anthropologie, Dian Fossey Gorilla Fund, Institute of Tropical Forest Conservation, Gorilla Doctors, Conservation Through Public Health, Wildlife Conservation Society Uganda Country Office, WWF Uganda Country Office et Bwindi Mgahinga Conservation Trust. Le recensement a été financé par Fauna & Flora International, WWF, et Partners in Conservation au Columbus Zoo & Aquarium.

2) L’écosystème Bwindi-Sarambwe comprend environ 331 km2 en Ouganda et 9 km2 en République démocratique du Congo.

3) En 2018, le statut de menace pour les gorilles de montagne a été rétrogradé de `` En danger critique d’extinction ’’ à `` En danger ’’ dans la Liste rouge de l’UICN des Espèces Menacées TM

https://www.iucn.org/news/species/201811/fin-whale-mountain-gorilla-recovering-thanks-conservation-action-iucn-red-list

À propos de GVTC

La Collaboration transfrontalière du Grand Virunga est un cadre de gestion stratégique, transfrontalière et collaborative du paysage du Grand Virunga

              

Inscription à la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des nouvelles et des mises à jour.

Informations de contact

Nyarutarama Road, Nyarutarma
PO Box 6626, Kigali, Rwanda
Téléphone: +(250) 252-580-429
Mobile +(250) 788-573-965
Email info@greatervirunga.org
Site web: www.greatervirunga.org

© Copyright GVTC, Tous droits réservés 2017.